De plus en plus, les grands groupes font cause commune avec des startup et acteurs de l'ère digitale. Ayant comme ultime objectif d'assurer leur pérennité en envisageant multiples formes de collaboration notamment dans le cadre de sourcing de technologie en profitant de la flexibilité et agilité des startups mais surtout de leur maîtrise de la technologie.

Ces deux mondes pourtant éloignés en termes de taille, de complexité de processus et de vitesse de croissance arrivent aujourd’hui à créer de la valeur "co-créer" ensemble grâce aux multiples success stories. Les partenariats se multiplient dès lors, la tendance est là et plus personne ne peut l’ignorer. 

« Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l'Histoire est la leçon la plus importante que l'Histoire nous enseigne »

 

Nouvelles réglementation, digitalisation de l’économie, ou encore exigences évolutives des consommateurs; Les changements de tendance se produisent à une vitesse sans précédent, nombreuses marques se sont trouvée dépassée parce qu’elles n’ont pas su anticiper ou encore accepter l'évolution technologique extrême à l’exemple de Nokia, Compaq ou encore Polaroid. 

L’accélération technologique à laquelle nous assistons pousse les grands groupes à se réinventer et à innover selon quatre grands axes majeurs : le connecté, l'autonome le partagé, le facile. La course à l’innovation est lancée et pour survivre sur ce marché, les grands industriels multiplient les points de contacts avec les petites entreprises innovantes.

 

Des objectifs qui se complètent : 

 

Connues pour leurs flexibilité et agilité, les startups ont pu s'imposer sur la scène mondiale par leur maîtrise de la technologie, connaissance des consommateurs et attentes du marché mais surtout de la vision qu'ils ont pour le monde de demain. Elles souhaitent bénéficier d’une véritable expertise métier, de la capacité de déploiement et de financement d’un grand groupe.

Les grands groupes de l'autre côté sont connus pour leur compréhension et maîtrise des canaux de distribution et du marché mondial, leurs capacités d’investissement, crédibilité, mais surtout de la vision qu'ils ont vision du monde d'aujourd’hui. Les grands groupes, quant à eux, attendent de ces partenariats un apport stratégique et commercial à leur développement, une impulsion d’innovation et d’agilité pour convaincre de nouveaux clients et entretenir leur image de marque. 

Cependant afin d’atteindre les objectifs mutuels bon nombre de conditions doivent être réunis dont : 

•  Communiquer et encore communiquer ! une communication claire sur les moyens qui peuvent être réellement déployés par chacune des parties à court et long terme.

•  Définir la durée de l’engagement et les modalités de la collaboration: du côté du groupe notamment, impliquer les équipes opérationnelles, sensibiliser les équipes aux spécificités de fonctionnement des startups pour faciliter le partage d’expertise.

• Favoriser une organisation simple et agile : pour permettre à la startup de se concentrer sur la création de valeur et au grand groupe d’accélérer la phase d’expérimentation et de réduire le time-to-market

 

Que permet concrètement une collaboration avec une startup ?

 

- Développer votre activité : Optimiser votre productivité et minimiser vos coûts en collaborant avec des startups.

- Partenariat stratégique et logique d’Open Innovation où se retrouvent les formats d’incubation, d’accélération, concours d’Open Innovation ou encore les startups Studio.

- Relation et partenariat commercial 

- Développer des projets R&D : Sourcer de nouvelles solutions innovantes aux moindre coûts et délais répondant à vos besoins actuels.

- Investissement : Prise de participation minoritaire ou majoritaire ou encore rachat.

- Travailler l’image de marque : Bénéficier de visibilité auprès d’une grande communauté entrepreneuriale.

 

Parlons chiffres ! 

- Dans le monde, 61% des « licornes » comptent un groupe industriel parmi leurs actionnaires. 

- Près de 53% des 500 plus grandes entreprises du monde travaillent en collaboration avec des startups. 

- Près de 92% des grandes entreprises françaises ont un programme de collaboration avec des startups.

 

L'Open innovation, ça vous tente ?

 

Enfin convaincu ? Et ben ça tombe bien ! le programme national Algeria Startup Challenge revient en sa troisième édition avec une version orientée open innovation sous forme de challenges spécialisés par industrie dont le Foodtech, le Fintech, le Logistics et enfin le Greetech regroupant l'ensemble des acteurs de l'écosystème de l'entrepreneuriat innovant en Algérie et ainsi permettant aux grands groupes de soumettre leurs besoins de manière directe à des porteurs de projets innovants & startup afin d’y répondre.

Avec en marge, un programme d'accompagnement et de coaching, investors speed dating et pour clore un programme d'expérimentation. Besoin de plus d’informations ?
 

Visitez le site : algeriastartupchallenge.com

Contactez les sur : contact@algeriastartupchallenge.com

 

Article rédigé par : ZIAD R. Nesrine 

Strategy & Marketing Manager chez Leancubator - ASC